Acupuncture

 

 

 

 

L’acupuncture est une branche de la médecine chinoise. Elle consiste à appliquer de fines aiguilles sur différents points du corps appelés méridiens.

Origine de l’acupuncture

L’acupuncture, du latin acus (aiguille) et punctura (piqûre), est l’une des quatre branches de la médecine chinoise. Cette pratique consiste à rééquilibrer les énergies du corps en piquant des aiguilles le long de lignes de force appelées méridiens.

Le terme “médecine chinoise traditionnelle” a été abandonné par les experts à travers le monde pour le terme “médecine chinoise” plus proche du terme utilisé en chinois. Il est cependant encore utilisé par les organismes officiels ou dans la presse.

Principe de l’acupuncture

Dans la médecine chinoise, le Qi, aussi appelé “Souffle ou “Energie vitale”, est l’une des cinq Substances circulant dans le corps par les méridiens, avec le Sang, les Liquides organiques, l’Esprit et les Essences. Ces Substances servent à maintenir l'organisme dans un équilibre harmonieux autour des notions de Yin et de Yang, c’est-à-dire l’unité malgré la dualité.

Une rupture peut se produire au sein de cet équilibre harmonieux, ce qui entraîne l’apparition de symptômes. L’acupuncture est alors un moyen de rééquilibrer l’énergie du corps en appliquant des aiguilles sur des points spécifiques situés le long des méridiens. Il existe d’ailleurs toute une cartographie de ces méridiens en fonction des maux à soigner.

 

Comment pratique-t-on l’acupuncture ?

L’acupuncture est pratiquée à l’aide d’aiguilles à usage unique. Dans la médecine chinoise, les symptômes d’un patient apparaissent lorsque l’énergie (le Qi) est bloquée, absente, ou en trop grande quantité dans certaines parties du corps correspondant à tel ou tel méridien. « En cas de vide, il faut tonifier ; en cas de plénitude, il faut disperser », préconise le “Huangdi Neijing”, le plus vieil ouvrage de médecine chinoise.

En fonction des besoins du patient, le médecin acupuncteur appliquera les aiguilles plus ou moins doucement vers l’amont ou vers l’aval de l’un des méridiens pour combler les vides ou disperser la plénitude.

Le nombre d’aiguilles insérées sous la peau dépend du trouble à traiter. En général, le praticien en utilise une dizaine. Il laisse les aiguilles en place quelques minutes puis les retire plus ou moins lentement selon la technique utilisée, tonification ou dispersion.

Il existe également d’autres procédés en acupuncture :

- la moxibustion : stimulation des points d’acupuncture par la chaleur. Celle-ci est  produite par la combustion d’une herbe séchée, le moxa ou armoise ;

- les “Ba Guan Zi” : ventouses que le médecin fait glisser le long d’un méridien ;

L’acupuncture peut s’appliquer aussi bien aux enfants en bas âge qu’aux adultes et aux personnes âgées. Seul le choix de la technique diffère.

Contre-indications à l’acupuncture

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la pratique de l’acupuncture est contre-indiquée en cas de :

- grossesse : l’acupuncture peut provoquer de fortes contractions utérines, une fausse couche ou un accouchement si les points sont situés sur le bas-ventre et la région lombo-sacrée pendant les trois premiers mois. Après le troisième mois, il est déconseillé de piquer les points situés sur l’abdomen supérieur et la région lombo-sacrée ; de même que les points auriculaires.

La pratique de l’acupuncture est cependant autorisée durant la grossesse lorsqu’il s’agit de soulager les nausées, de provoquer ou de réduire la durée d’un accouchement à des fins thérapeutiques ;

- urgences médicales et chirurgicales : l’acupuncture n’est en rien un traitement d’urgence ou de premiers secours, ni une substitution à une intervention chirurgicale nécessaire ;

- tumeurs malignes : la pose d’une aiguille au site d’une tumeur est interdite. En revanche, placée sur un autre point, l’aiguille peut soulager les douleurs liées à la tumeur ou au traitement ;

L’acupuncture avec des aiguilles est également déconseillée en cas de troubles hémostatiques (saignements, coagulation).

Source : consulter le rapport de l’OMS "Les principes directeurs pour la formation de base et la sécurité dans la pratique de l'acupuncture".

 
 

Comment se déroule une séance d’acupuncture?

 

La première consultation dure environ 1h30, les séances suivantes sont d’environ 1h00. Lors du premier rendez-vous une entrevue détaillée sera prévu ou il vous sera posé un certain nombre de questions, il sera étudié vos pouls, la  langue et une brève évaluation physique (repérage des zones de vides et d’excès d’énergie).

Tout ce processus a pour objectif de définir la nature de vos problèmes et les facteurs qui lui sont associés. Nous pourrons ainsi dresser votre bilan énergétique de santé complet et mettre en place des stratégies thérapeutiques adaptées et personnalisées.

Notez que les aiguilles sont stérilisés et à usage unique afin d’éliminer tous risque de contamination.

 

La pose des aiguilles se fait la plupart du temps sur un patient en position allongée et en sous-vêtements, il sera couvert d’un drap de soie et seules les parties nécessaires seront découvertes afin de préserver son intimité.

L’insertion des aiguilles se fait une fois que le patient est confortablement installé sur la table de massage. Elles sont insérées avec rapidité et délicatesse et sont gardées entre 10 à 20 minutes.

Suivant les cas il est possible d’utiliser d’autres outils thérapeutiques autres que les aiguilles, tels que la moxibustion (apport de chaleur avec un moxa), la chaleur infrarouge, les ventouses ou les rouleaux de massage.

Durant le traitement d’acupuncture les patients vivent un agréable moment de détente bercé par une musique propice à la détente s’ils le souhaitent.

Habituellement le patient ne ressent aucuns effets secondaires après le traitement. Il peut toutefois arriver que certains patients se sentent plus fatigués ou encore qu’ils voient leurs symptômes s’intensifier dans les 24 premières heures. Il s’agit là d’un phénomène normal, qui n’est pas inquiétant. Cette réaction indique simplement que le corps répond aux traitements en mettant en marche ses mécanismes d’auto guérison. Ce type de désagrément n’est pas le plus couramment rencontré. Le plus souvent les patients rapportent avoir ressenties une grande détente ou l’impression de se sentir plus revitalisé.

Suite au traitement, l’acupuncteur peut donner des conseils d’hygiène de vie ou proposer au patient des exercices adaptés à sa condition physique qui permettront de maximiser le traitement.

 

 

 

Questions les plus fréquentes

Est-ce douloureux ?

Il y a peu ou pas de douleur à l’insertion des aiguilles. Les patients rapportent un sentiment de bien-être durant et après les séances ainsi qu’un sommeil plus régénérateur et une amélioration de leur niveau d’énergie.

Est-ce qu‘il y a un risque d’infection ?

Les aiguilles utilisées lors d’un traitement sont pré-stérilisées et à usage unique. Il n’y a donc aucun risque d’infection.

Combien de séance seront nécessaires ?

Parce que chaque personne est différente, et que par conséquent il est difficilement prévisible de savoir quelles seront les  réactions au traitement, il s’agit d’une question difficile à répondre.

Le nombre de séances nécessaire est variable d’une personne à une autre et dépend de plusieurs facteurs : l’âge du patient et son état de santé, la nature de son problème, et son ancienneté, sa chronicité, sont autant de paramètres qu’il faut prendre en compte.

Parfois les effets sont rapides  alors que d’autre fois ils mettent un peu plus de temps à se manifester. De manière générale, il est raisonnable de compter 1 à 10 séances pour soulager efficacement un problème de façon durable.

Une amélioration tangible apparait habituellement après 3 à 5 séances, il est possible que dès la première séance une amélioration notable soit remarquée.

Il est très rare qu’aucun résultat ne soit visible après 5 séances

Les rendez-vous sont de plus en plus espacés à mesure que l’état de santé du patient s’améliore. L’lorsque l’état de santé recherché est recouvré, on conseille de retourner chez l’acupuncteur à l’occasion pour stabiliser sa condition et renforcer son équilibre. Ces séances d’entretien s’effectuent surtout aux changements de saisons.

 

Troubles traités

 

En médecine chinoise, aucun symptôme n’est anodin ou ridicule. Vous pouvez consulter un acupuncteur pour un symptôme incommodant, sans pour autant que ce ne soit une maladie qui mérite un traitement médical complexe. L’acupuncture peut redonner une qualité de vie aux personnes souffrantes dans certaines conditions chroniques et grandement incapacitantes, dans certains cas de maladies auto-immunes et pour lesquels la médecine occidentale a atteint ses limites. C’est là qu’il faut penser « complémentarité ».

En tant qu’intervenant de première ligne en santé, j’ai le devoir de vous diriger vers les urgences d'un hôpital ou de vous demander de vous adresser à un médecin si un problème mérite une observation plus approfondie.

Voici une liste non exhaustive des conditions pouvant être traitées en acupuncture ainsi que celle des pathologies féminines auxquelles je m'intéresse particulièrement : 

Pour la liste complète : www.acupuncture-quebec.com

Troubles généraux
  • Fatigue, Surmenage

  • Stress

  • Dépression

  • Anxiété/ Angoisse

  • Pertes de mémoire et de concentration

  • Migraines

  • Insomnie

  • Transpiration abondante

  • Faiblesse du système immunitaire

 
Troubles musculosquelettiques et douleurs
  • Arthrite, arthrose

  • Tendinite

  • Bursite  / Capsulite

  • Maux de dos

  • Sciatique

  • Tunnel carpien

  • Névralgie

  • Douleurs cervicales, torticolis

  • Douleurs aux genoux

  • Traumatismes sportifs

  • Douleurs musculaires

  • Entorses

  • Goutte

  • Fibromyalgie

 

Système urinaire
  • Infections urinaires à répétition

  • Urines fréquentes

  • Incontinence

  • Difficultés à uriner

  • Nycturie (se lever la nuit pour uriner)​

Système neurologique
  • Paralysie post AVC

  • Spasmes

  • Certaines paralysies

  • Tremblements​

Système respiratoire
  • Asthme

  • Allergies

  • Toux

  • Rhume

  • Sinusite

  • Bronchite

  • Laryngite

  • Rhinite allergique

  • Essoufflements

  • Saignements de nez

 
Système digestif
  • Manque d’appétit

  • Digestion lente

  • Ballonnements

  • Reflux gastriques

  • Brûlements d’estomac

  • Ulcères

  • Nausées/ Vomissements

  • Diarrhée

  • Constipation

  • Maladie de Crohn

  • Candidose

  • Colite

  • Hypoglycémie légère

  • Troubles du foie

  • Syndrome du côlon irritable

  • Contrôle de l’appétit

Système circulatoire
  • Hémorroïdes

  • Enflure

  • Œdème

  • Mains et pieds froids

  • Jambes lourdes

  • Frilosité

  • Engourdissements

  • Palpitation

  • Hypotension et hypertension (légère à modérée)

Système reproducteur
  • Fertilité

  • Suivi de grossesse

  • Douleurs menstruelles

  • Cycle irrégulier

  • Absence de menstruation

  • Libido

  • Syndrome prémenstruel (SPM)

  • Vaginites

  • Fibromes

  • Kystes

  • Endométriose

 

Système auditif
  • Otites

  • Syndrome de Ménière

  • Vertiges

  • Acouphènes (surtout d’apparition subite)

 

Dépendances
  • Tabac

  • Alcool

  • Drogues

  • Alimentaire

Système cutané
  • Acné

  • Urticaire

  • Zona

  • Eczéma

  • Psoriasis

 

Effets secondaires
  • Médicaments

  • Chimiothérapie

  • Radiothérapie

Système hormonal
  • Ménopause,

  • Hypoglycémie légère

© 2018 par Fabrice Durand.

  • b-facebook